Exploitation minière en milieu périglaciaire : menace pour les glaciers des Andes

Publié le par Collectif D'un plateau à l'autre



Archivo:Perito Moreno Glacier Patagonia Argentina Luca Galuzzi 2005.JPG


Les glaciers et leurs écosystèmes

Notre planète est recouverte d’eau à 70%, dont 3% seulement sont constitués d’eau douce. 77,06% de cette eau douce est congelée dans les pôles ou dans les glaciers d’altitude. L’eau est une ressource essentielle pour le développement des organismes vivants (le corps humain est par exemple en est composé à 65%). 77,06% de l’eau douce est congelée dans les pôles et les glaciers d’altitudes moyennes. Si la définition des glaciers est problématique, nous pouvons nous en tenir à celle du glaciologue Français Lliboutry2 : peut être appelée glacier « toute masse de glace persistante, formée par accumulation de neige, quelles que soient ses dimensions et sa forme […] qui coule sous son propre poids vers les hauteurs inférieures ». L’eau est aujourd’hui devenue une ressource primordiale et un enjeu majeur pour la population mondiale. En effet, sa répartition inégale et sa pénurie génèrent la vulnérabilité des populations et provoquent de graves conflits sociaux, politiques, économiques et environnementaux. L’eau doit donc être une préoccupation majeure pour les organismes internationaux, les autorités politiques, mais aussi pour les citoyens. En Argentine, la plupart des glaciers sont localisés dans la cordillère des Andes, plus précisément en Patagonie et dans les provinces de Mendoza et San Juan. En Patagonie, on trouve par exemple des glaciers célèbres tels que le Perito Moreno, l’Upsala et le Viedma [...]


cliquez sur le lien ci-contre pour télécharger la suite de l'article

Publié dans Objectifs et moyens

Commenter cet article